FFPJP  - PLAN DE REPRISE DES ACTIVITES DANS LES CLUBS APRES CONFINEMENT

Plan de reprise « La distanciation est la clé »

5162d1266fbca MinistredessportsLe Premier Ministre a rendu public le 7 mai le plan détaillant les mesures de levée progressive du confinement. La Ministre des Sports, Roxana Maracineanu, a pour sa part indiqué une possible pratique individualisée du sport à partir du 11 mai. Bien évidemment, le cadre de cette pratique restera extrêmement retreint, et la F.F.P.J.P. propose un plan de reprise de la pratique tenant compte de toutes les exigences gouvernementales. Ce dispositif est susceptible d’évoluer au gré de la situation sanitaire. Jean-Yves Peronnet, Directeur Technique National, explique en détail les conditions de cette reprise (retrouvez au bas de l’interview l’ensemble des documents relatifs au plan de reprise)…

peronnet2020

Si une reprise de la pratique sportive redeviendra possible à partir du 11 mai, soyons très clairs tout de suite, il n’est nullement question de compétition ?

Exactement. Le Ministère tient à rappeler que pratiquer une activité sportive tant du point de vue du bien-être que de la santé de chacun est très important. Les activités sportives pourront donc se faire sans limitation de durée de pratique, sans attestation, dans une limite de distance du domicile inférieure à 100 km, en limitant les rassemblements à 10 personnes maximum et en extérieur. C’est donc un cadre très restreint, qui n’admet absolument pas la notion d’organisation de compétition, exclue de fait par la limitation des rassemblements. Aucune compétition sportive ne sera autorisée avant le 31 juillet inclus. Il en est de même pour tous les sports.

C’est finalement la notion de « distanciation physique » qui est la clé de tout ?

Oui c’est évidemment ce qui est le plus contraignant, et le plus difficile à mettre en place lorsque l’on parle de sport. Même si la Pétanque et le Jeu Provençal ne sont pas ce que l’on appelle des sports de contact, il n’en reste pas moins que la prudence doit être la règle principale dans la période qui s’ouvre. Il est préconisé de délimiter les aires de jeu, en intégrant des aires de sécurité, dans les boulodromes extérieurs pour guider les joueurs. Un espace de 4m2 doit être respecté entre les sportifs lors de pratiques individuelles, et uniquement 10 personnes maximum en simultané par club ou par site. Nos clubs risquent d’être pris d’assaut et devront vraisemblablement prévoir des plannings d’occupation des aires de jeu pour limiter les regroupements et ainsi respecter les nouvelles règles. Sans le rendre obligatoire, le port du masque ne peut être que conseillé, surtout pour les personnes vulnérables, dont les personnes de plus de 65 ans.

Quels sont les délais relatifs aux nouvelles décisions ?

En clair, la pratique de nos disciplines en club pourra reprendre à partir 11 mai. Il faut également bien noter, comme nous l’avons constaté depuis le début de la crise sanitaire, que toutes les mesures sont susceptibles d’évoluer au fur et à mesure des semaines. Le Ministère des Sports prévoit d’ailleurs un nouveau point d’étape d’ici à début juin, sans doute en fonction des conséquences du déconfinement. Les licenciés F.F.P.J.P. ont donc un rôle important à jouer, comme chacun, en respectant les règles. Notre plan de reprise des activités après confinement sera amendé périodiquement pour apporter le maximum de précisions à nos adhérents et à tous les pratiquants de pétanque sur notre territoire. Il est consultable sur le site de la F.F.P.J.P.

Concrètement, comment cela va-t-il se traduire dans la pratique des disciplines F.F.P.J.P. ?

Avec le Comité Directeur, nous avons mené un travail qu’il a fallu faire valider par le Ministère des Sports. Une circulaire du Ministère relative au sport va nous parvenir ce week-end avec une liste des activités autorisées dans laquelle nous serons inclus. Un guide pratique sera publié en début de semaine prochaine qui reprendra les décisions fédérales.

Les restrictions sont très importantes, il faut donc s’adapter et comprendre que c’est inévitable. Imaginer une pratique normale, « comme avant », dans l’immédiat est illusoire. La FFPJP ne fait que suivre le cadre imposé par les directives gouvernementales. La distanciation entre les personnes est la clé. Entre autres mesures, les rapports entre adversaires doivent complètement changer. Poignée de main, accolades etc sont prohibées. Tous les contacts sont à éviter et le matériel doit être propre à chacun. On ne doit pas se le passer.

Il faut, dans un premier temps, se contenter d’entrainement et d’oppositions en individuel ou en tir de précision. Il faut également laisser un terrain de libre de part et d’autre du terrain de jeu. Il faut aussi prévoir la désinfection du matériel avant et après les parties.

Qui a la responsabilité de l’application de ces mesures ?

La décision d’ouverture d’un club est placée sous l’autorité et responsabilité du Président du club qui définit les conditions d’accueil planifiées de ses licenciés. Madame la Ministre nous a confirmé que les Maires et les préfets pourraient prendre des décisions spécifiques au niveau local. Les responsabilités individuelles pourraient se voir être partagées avec celles de l’association. Les joueurs et pratiquants ne se conformant pas à ces règles engagent leur responsabilité individuelle, susceptible de poursuites éventuelles.

Qu’en est-il des sportifs de haut-niveau ?

Ils sont impactés comme tout le monde. A commencer par le report de toutes les compétitions de référence à 2021. La possibilité d’organisation de stage dépend naturellement des directives gouvernementales au sujet de la limitation du nombre de personnes lors des rassemblements, de l’autorisation des déplacements nationaux et de l’ouverture des hôtels. Nous travaillons avec les collectifs pour organiser la pratique et l’entrainement individuels.

Qu’en est-il pour les Ecoles de Pétanque et les actions en milieu scolaire ?

Pour nos écoles de pétanque, les règles de la pratique restent les mêmes. Les jeunes doivent venir avec leur propre matériel désinfecté. Il faut veiller principalement à la mise en place des ateliers individuels exclusivement par les éducateurs chargés de mettre à disposition du matériel désinfecté et qui devient personnel à chaque jeune. Pour cela, le port de gants est vivement conseillé pour tous les éducateurs.

Pour les actions en milieu scolaire, une coordination entre le C.N.O.S.F., les Ministères des Sports et de l’Education Nationale, les Fédérations scolaires U.S.E.P. et U.N.S.S., et les maires se met en place pour proposer des activités permettant le dédoublement des classes. Notre Fédération pourra et devra jouer un rôle dans le dispositif d’accompagnement de la réouverture du système scolaire « Sport, Santé, Culture, Civisme » (« 2S2C »). Des directives vont arriver que nous nous efforcerons d’opérationnaliser avec nos réseaux de clubs et d’éducateurs. La Direction Technique Nationale est à la disposition de tous pour les aider.

Photos associées : PLAN DE REPRISES FFPJP après confinement


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.